Ultralab “l’île de paradis”

September 30, 2007

ultralab_11.png

09/10/07 au 30/10/07 Galerie Nationale du Jeu de Paume

« Avec L’Île de paradis, univers virtuel créé en 2007, le groupe d’artistes Ultralab™ lance un chantier de réflexions et de recherches plastiques autour du thème classique de l’île idéale. Obsédés depuis des années par ce motif d’un utopique monde bonsaï, plus facile à refaire mieux en vase clos, Ultralab™ puise son inspiration parmi les innombrables occurrences de l’île dans la culture mondiale, L’Île au trésor de R. L. Stevenson à L’Île de la tentation de TF1 en passant bien sûr en tout premier lieu par l’Utopia de Thomas More, ou encore, parmi tant d’autres, celles de Jules Vernes (L’Île mystérieuse et L’Île à hélice), Rodney Graham (Vexation Island), Godfrey Sweven (Limanora), Tetsuya Nomura (Kingdom Hearts), Joone (Island Fever), Grand Theft Auto (Liberty City, Vice City et San Andreas), Alain Bublex (Glooscap Peninsula), H. G. Wells (L’Île du docteur Moreau), Christophe Izard (L’Île aux enfants), Namco (Portable Island), Christopher Priest (L’Archipel du rêve), Shigeru Miyamoto (The Wind Waker et Yoshi’s Island) ou encore Aldous Huxley (Île).

Ultralab™ est un groupe d’artistes créé à Paris en août 2000 par P. Béjean, F. Bortolotti™, Didier Lechenne et P. N. Ledoux. Imaginé pour favoriser une approche originale du travail en groupe, développer selon les projets un principe d’invitations régulières, et rechercher une forme inédite d’autonomie artistique, économique et politique, Ultralab™ est une entité hybride qui a choisi de travailler aux frontières de l’art, de la science et de la communication.
Depuis quatre ans, le groupe développe surtout des dispositifs prospectifs liés aux nouvelles technologies (notamment les univers virtuels), par le biais de fictions visuelles qui explorent les potentiels d’un langage plastique multiforme (situations, dispositifs, installations, films, dessins, photographies, jeux, textes, images de synthèses, programmes informatiques, sites internet…).
Organisée sur le modèle d’une petite équipe de réalisation cinématographique, Ultralab™ se conçoit de plus en plus comme une structure atypique qui s’essaie, entre autre, à continuer le cinéma par d’autres moyens que ceux auxquels ce dernier nous avait habitué durant le XXème siècle.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: